Contre toutes les discriminations, pour l’égalité des droits !

Lire et télécharger le tract en ligne ici.

CONTRE TOUTES LES DISCRIMINATIONS, POUR L’EGALITE REELLE DES DROITS !

Au cours des derniers mois, des secteurs de la droite et de l’extrême-droite se sont mobilisés contre l’égalité des droits, en remettant notamment en cause le mariage pour tou-te-s et l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Dans la lignée de ceux qui hier s’opposaient à l’abolition de l’esclavage, au droit de vote des femmes ou à la décolonisation, ils défendent les « valeurs » d’une société inégalitaire et discriminante et alimentent sexisme, racisme et homophobie.

Une mécanique infernale

Les discours réactionnaires reposent sur une vision rétrograde d’un « ordre » social présenté comme « naturel », là où n’existent que des catégories dont le contenu a constamment évolué en fonction des époques et des rapports de forces politiques, économiques et sociaux.

Leur logique conduit à instituer et à justifier la mécanique infernale des oppressions et des discriminations. Car c’est au nom de cet ordre prétendument naturel que les femmes ou les Noir-e-s étaient jugé-e-s comme des êtres inférieurs, qu’on leur a dénié pendant des décennies des droits civiques et démocratiques élémentaires et qu’elles et ils sont encore aujourd’hui opprimé-e-s et discriminé-e-s.

Un horizon émancipateur

Nous voulons construire une société libérée des oppressions et des discriminations. Les valeurs d’égalité et de solidarité que nous défendons, nous entendons les concrétiser au travers de mesures précises :

·     multiplier les points d’information et d’accès aux droits avec des personnes formées pour orienter les citoyen-ne-s justiciables ;

·     lutter pour l’égalité entre femmes et hommes, en commençant à la Ville de Paris elle-même et en conditionnant par exemple les aides publiques au respect de l’égalité (salaires, promotions, etc.)  ;

·     mettre en place l’expérimentation du reçu de contrôle d’identité pour lutter contre le contrôle au faciès et une commission municipale pour l’égalité chargée de coordonner les actions de la Ville en matière de lutte antiraciste et pour l’égalité ;

·     développer les hébergements d’urgence et lieu d’aide aux personnes LGBT victimes de discrimination et lutter contre l’homophobie en accordant davantage de moyens aux initiatives d’éducation populaire, notamment en milieu scolaire ;

·     accroître le personnel de la Maison départementale des personnes handicapées et généraliser l’accessibilité aux bâtiments communaux ;

·      faciliter l’accès des Rroms et de l’ensemble des migrant-e-s à l’école, la santé, le logement, la formation professionnelle…; lutter pour la régularisation des Sans Papiers et promouvoir le droit de vote de tou-te-s les résident-e-s étranger-e-s aux élections locales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s