Nous n’irons pas à la manif ce dimanche

Militant-e-s politiques, syndicalistes, associatifs, membres du courant Ensemble ! et du Front de gauche, nous n’irons pas, ce dimanche 11 janvier, à la manifestation appelée par la quasi-totalité des organisations sociales et politiques de ce pays.

Comme des millions de personnes, nous avons été horrifié-e-s par les attentats du 7 janvier. Mais l’émotion légitime face à l’attaque meurtrière qui a coûté la vie à 12 personnes et blessé plusieurs autres a aussitôt été instrumentalisée et dénaturée par tou-te-s les tenant-e-s de l’ordre dominant pour servir un appel strident à l’ « unité nationale ».

Nous refusons de souscrire, de quelque manière que ce soit, à une quelconque « unité » – qu’elle soit « républicaine », nationale ou internationale – qui n’a jamais eu pour conséquence immédiate et ultime que de mener à plus d’oppression et d’exploitation pour la majorité des populations.

En proposant cette union nationale à Sarkozy, Hollande et Valls préparent le consensus national sur les politiques antisociales, sécuritaires, racistes et xénophobes, en cours et à venir. Cette orientation est dirigée contre notre gauche et contre les opprimé-e-s. Elle est dirigée contre l’espoir qui se lève en Europe au travers de Syriza. C’est pour cela que  Samaras se sert sans vergogne de ce drame pour attaquer la gauche radicale grecque et que Merkel, Cameron, Rajoy, Renzi, Junker and cie, ont annoncé leur participation à la manifestation. Elle ne servira qu’à justifier encore plus d’interventions guerrières, et la poursuite effrénée de la « guerre de civilisation », au Moyen-Orient notamment. C’est pour cela que seront également présents Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan, et Avigdor Lieberman, ministre israélien d’extrême-droite des Affaires étrangères.

Et c’est pour cela que nous refusons de nous y associer, directement ou indirectement, de près ou de loin, que ce soit dans le  carré de tête ou à la queue du cortège, dans un appel commun ou dans un appel propre. A chaque fois que les forces de gauche se sont ralliées à ce genre  d’ « Union sacrée », cela s’est toujours très mal terminé, pour elles comme pour l’ensemble de la société. L’enterrement de Jaurès en 1914 fut un de ces moments de bascule. L’assassinat du symbole du pacifisme fut le prétexte pour entraîner la gauche dans le nationalisme et le soutien à la première boucherie mondiale. Imaginer aujourd’hui qu’un raz de marée populaire débordera l’unanimisme institutionnel ou que  nos « propres » drapeaux autres slogans permettront de nous en démarquer est une illusion. Certain-e-s ont fait cette hypothèse après le 21 avril 2002 en imaginant submerger la droite sous les bulletins vote « Chirac ». Le résultat fut l’ascension de Sarkozy, la poursuite des guerres impérialistes, la multiplication des attaques contre les salarié-e-s, les Rroms, les immigré-e-s, les Musulman-e-s…

Nous refusons de participer à une mobilisation soutenue par tous les plus grands terroristes de la planète et  organisée depuis les plus hauts sommets d’un Etat responsable de discriminations racistes quotidiennes, d’interventions militaires impérialistes et néocoloniales, de politiques « austéritaires » et anti-écologiques qui créent toujours plus de misère et de désespoir.

Nous appelons toutes les forces de gauche à s’unir pour construire, dans les prochaines semaines une mobilisation antiraciste qui rassemble opprimé-e-s et exploité-e-s dans un combat commun, contre tous les racismes, l’islamophobie, l’antisémitisme…et pour l’émancipation de tout-e-s et de chacun-e.

Antoine (Ensemble ! Vitry-sur-seine), Annick (Ensemble ! Vitry-sur-seine), Danièle (Ensemble ! Paris 19e),  Gabriel (Ensemble ! Vitry-sur-seine), Nathan (Ensemble ! Lille), Nicolas (Ensemble ! Paris 19e), Nicolas (Ensemble ! fac d’Orsay).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s