« Yellow Fever », de Ng’endo Mukii

« Yellow Fever », un court métrage vachement bien fait sur le blanchiment de la peau, le colorisme et les normes de beauté occidentalo-centrées,par la réalisatrice nigériane Ng’endo Mukii.

A voir et à partager !

La réalisatrice Ng’endo Mukii s’intéresse à la couleur de peau et au concept de race. Au fil du temps, les représentations et théories auxquelles ces notions sont associées ont évolué. D’après Ng’endo Mukii, le décalage « topographique » entre l’illusion de la beauté et la réalité déforme notre perception de la couleur de la peau et du corps. A l’heure de la mondialisation, les canons de beauté sont uniformisés, ce qui altère l’image que les gens ont d’eux-mêmes. Dans certains pays d’Afrique, des femmes tentent d’atteindre cet idéal esthétique en utilisant des crèmes éclaircissantes.

Réalisatrice, scénariste, animatrice et monteuse, Ng’endo Mukii est originaire du Kenya. En Afrique, elle a fréquenté une école catholique avant d’aller étudier au Royal College of Art de Londres. En 2012, elle termine brillamment sa formation avec « Fièvre jaune », son film de fin d’études.

Source : http://www.arte.tv/guide/fr/049374-000/fievre-jaune?autoplay=1?autoplay=1

Publicités

Lupita !

lupita-nyongo:

Lupita Nyong’o’s Speech at the ESSENCE Black Women In Hollywood Luncheon

Le super discours de l’actrice kenyane Lupita Nyong’o (favorite pour l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour le film 12 Years of Slave) sur la beauté, la couleur de peau, le racisme/colorisme, l’aliénation et l’estime de soi, lors de la soirée “Black Women in Hollywood” organisée le 27 février par le magazine féminin Essence où elle a reçu le prix du meilleur espoir.

Lire ici et ci-après le texte dans son intégralité en anglais; et ici la traduction en français (merci Chacha).

Lire la suite

Revolutionary Hope: A Conversation Between James Baldwin and Audre Lorde

mocada-museum:

baldwin-lorde

JB: One of the dangers of being a Black American is being schizophrenic, and I mean ‘schizophrenic’ in the most literal sense. To be a Black American is in some ways to be born with the desire to be white. It’s a part of the price you pay for being born here, and it affects every Black…

Juste la méga classe de chez méga classe…

Revolutionary Hope: A Conversation Between James Baldwin and Audre Lorde