Une video, deux textes et deux mobilisations à venir

image

A voir : quelques moments du meeting du 6 mars contre l’islamophobie à la Bourse du Travail de Saint-Denis (93). Avec Youssef Boussamah, Catherine Samary, Samy Debah, Omar Slaouti, Ndella Paye et plein d’autres camarades trop bien trop bien.

A lire : l’intervention de Michèle Sibony pour l’UJFP à ce même meeting (c’te meuf fait plus pour combattre l’antisémitisme que le Crif et tout l’appareil d’Etat français réunis), et l’alloctution d’Houria Bouteldja sur “Racisme (s) et philosémitisme d’Etat ou comment politiser l’antiracisme en France ?” prononcée à Oslo, le 3 mars 2015, lors de la conférence « Minorités, nationalisme et États-Nations ».

A faire : rassemblement ce dimanche 15/03, 14h30, à Paris Trocadéro pour la journée internationale contre les violences policières, et manif samedi 21/03, 15h, à Paris Barbès, pour la journée mondiale contre le racisme.

L’égalité ou rien.

Publicités

AFRO-FEMINISMES

Notes introductives à la formation-débat organisée par Ensemble ! Jeunes Paris le 4 février 2015 – Illustration du post : Thandiwe Tshabalala

« Toutes les femmes sont blanches, tous les Noirs sont hommes, mais nous sommes quelques unes à être courageuses ». [1]

A l’intersection du genre, de la race, de la classe et des sexualités, l’afro-féminisme a radicalement changé l’approche théorique et pratique des luttes d’émancipation. Quelles leçons, tactiques et stratégiques, en tirer aujourd’hui ? Retour sur et perspectives contemporaines d’un mouvement révolutionnaire.

Lire la suite

Interview with French Leftist Danièle Obono about the impact of the recent attacks – Scottish Left Project

L’interview (en anglais) que j’ai donné au Scottish Left Project à propos de la situation politique en France depuis les attentats 11 janvier à lire ci-dessous ou en ligne ici.

Lire la suite

« Yellow Fever », de Ng’endo Mukii

« Yellow Fever », un court métrage vachement bien fait sur le blanchiment de la peau, le colorisme et les normes de beauté occidentalo-centrées,par la réalisatrice nigériane Ng’endo Mukii.

A voir et à partager !

La réalisatrice Ng’endo Mukii s’intéresse à la couleur de peau et au concept de race. Au fil du temps, les représentations et théories auxquelles ces notions sont associées ont évolué. D’après Ng’endo Mukii, le décalage « topographique » entre l’illusion de la beauté et la réalité déforme notre perception de la couleur de la peau et du corps. A l’heure de la mondialisation, les canons de beauté sont uniformisés, ce qui altère l’image que les gens ont d’eux-mêmes. Dans certains pays d’Afrique, des femmes tentent d’atteindre cet idéal esthétique en utilisant des crèmes éclaircissantes.

Réalisatrice, scénariste, animatrice et monteuse, Ng’endo Mukii est originaire du Kenya. En Afrique, elle a fréquenté une école catholique avant d’aller étudier au Royal College of Art de Londres. En 2012, elle termine brillamment sa formation avec « Fièvre jaune », son film de fin d’études.

Source : http://www.arte.tv/guide/fr/049374-000/fievre-jaune?autoplay=1?autoplay=1

Fighting austerity and racism to defeat the far-right in France

Ci-dessus, la retranscription (en anglais) de mon intervention introductive au débat “Ukip : The resistible rise of the right” lors du Dangerous Times festival organisé le 31 mai et 1er juin dernier à Londres par l’organisation de la gauche radicale britannique Counterfire.

Vous pouvez également lire ici (en anglais) le compte rendu des débats du week-end « Dangerous Times festival : a celebration of resistance », et consulter ici le live blog des tweets, photos et vidéos des différents débats.

***

Lire la suite

Lupita !

lupita-nyongo:

Lupita Nyong’o’s Speech at the ESSENCE Black Women In Hollywood Luncheon

Le super discours de l’actrice kenyane Lupita Nyong’o (favorite pour l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour le film 12 Years of Slave) sur la beauté, la couleur de peau, le racisme/colorisme, l’aliénation et l’estime de soi, lors de la soirée “Black Women in Hollywood” organisée le 27 février par le magazine féminin Essence où elle a reçu le prix du meilleur espoir.

Lire ici et ci-après le texte dans son intégralité en anglais; et ici la traduction en français (merci Chacha).

Lire la suite