« Une agriculture écologique et paysanne pour une alimentation de qualité »

Voici le premier numéro de la collection des « Livrets de la France insoumise » dont Laurent Levard et moi-même assurons la coordination. Ce premier livret, préparé par un groupe de travail animé par Laurent Levard et Eve Saymard, détaille les mesures d’urgence et les grandes orientations sur l’agriculture et l’alimentation proposées par la campagne de Jean-Luc Mélenchon et du mouvement de la France insoumise pour l’élection présidentielle et les élections législatives de 2017. Vous pouvez le lire et le télécharger sur le site de campagne ici ou en cliquant sur l’image ci-dessous.

livret-1_agriculture

« L’agriculture fournit l’essentiel de notre alimentation. Or le modèle agricole actuel détruit tout : l’écosystème, la santé des consommateurs et celle des paysans. Les maux sont connus : soumission au libre-marché et au libre-échange, ultra-spécialisation, gigantisme agricole, pesticides chimiques. L’ensemble du système agricole et alimentaire est responsable de près de la moitié du réchauffement climatique global du fait des gaz à effet de serre qu’il génère, contribue à la déforestation, repose sur l’utilisation de ressources non-renouvelables, contamine l’environnement et les hommes et contribue à la destruction des sols et de la biodiversité. Près d’un milliard de personnes dans le monde souffrent de la faim, alors que la malbouffe et l’obésité progressent. À terme, ce système met à mal notre capacité à nourrir l’Humanité […] » Pour lire la suite cliquez ici.

Publicités

Parlons programme !

« L’avenir en commun » est le nom du programme porté par la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2017 et par celles qui seront investies dans le cadre de la « France insoumise » aux élections législatives. Il a fait l’objet d’un processus assez original d’élaboration et d’adoption qui mérite qu’on s’y arrête un instant.

Le travail programmatique a en effet démarré en février dernier, tout juste après la proposition de candidature de Jean-Luc Mélenchon. Deux camarades du Parti de gauche, Charlotte Girard, juriste, et Jacques Généreux, économiste de profession, assisté-e-s d’une équipe de jeunes rapporteur-trice-s, ont été chargé-e-s de la coordination de cette tâche. La réflexion collective qui s’est déployée au cours des mois suivants s’est principalement appuyée sur « L’Humain d’abord », le programme commun de 2012, enrichi de textes ultérieurs comme les 18 thèses pour l’écosocialisme ou l’ouvrage « L’ère du peuple » de Jean-Luc Mélenchon.

Et elle s’est structurée autour de sept axes : la 6ème République, le partage des richesses, la planification écologique, la sortie des traités européens, l’indépendance et l’altermondialisme pour la paix, le progrès humain et la conquête des nouvelles frontières de l’humanité que sont la mer, l’espace et le virtuel.

Lire la suite