#BlackLivesMatter by Lucy Liu, Uzo Aduba, Lupita Nyong’o, & Dylan Marron

bangskeletariat:

Lucy Liu, Uzo Aduba, Lupita Nyong’o, & Dylan Marron instagram posts, Dec 14 2014. #BlackLivesMatter

Rage, justice, solidarity, resistance, respect

Publicités

Le son du peuple #1 : à batons rompus, des Black Panthers à Beyoncé

Le voici, le voilà : le podcast de mon entretien dans la toute première émission du Son du peuple, le rendez-vous mensuel politico-musical de la toute nouvelle web radio New-Vo Radio.

Notre échange commence à environ 48’30, après quelques petits problèmes technico-logistico-bambinesques (ah les aléas du “direct” 😉 que Nathanael et Kévin ont su admirablement gérer. Mais le reste est très bien aussi (si, si !). Ca discu/taille : de Strange Fruit (Here is a strange and bitter crop”; du 17 octobre 1961; des violences policières; de la journée mondiale du refus de la misère; des sorties musicales du mois; de Cheap Chaser qui chantent « Free Gaza » ;  des Tune In Crew qui ont failli être les invités du mois…

Bref, du bon, du b(i)eau, du lourd. Comme on aime, quoi !

En tous cas, merci encore à toute l’équipe des camarades du Son du peuple. J’ai passé un chouette moment. Encore mille excuses d’avoir tant “bouffé le micro”. Et au plaisir de continuer ces échanges politiques passionnants.

Le son du peuple #1 : à batons rompus, des Black Panthers à Beyoncé

Hollywood, We Are Watching What You Do to Lupita Nyong’o. And What She Does to You.

msredo:

A very good article about the rise and triumph of Lupita Nyong’o in the context of white Hollywood and black/WOC actress systematic discrimination. I would argue about some points here and there, especially about the idea that Lupita, being a privileged black Kenyan, may be unself-conscious about (and kind of “free” from) the race dynamics in America. For race dynamics (and racism) can be experienced world wide, even in Africa. Lupita’s speech about being alienated due to colorism while growing up in Kenya is just one example of the many way race and racism impacted even on the most privileged of us. But overall this is a very insightful article which deals with the same arguments I made in my last Oscars post on Sunday.

Très bon article (en anglais) sur le triomphe de Lupita (yeah!!!!), les circonstances (surtout ses privilèges de classe) qui l’ont rendu possible et l’espoir mesuré ou du moins les attentes qu’il crée vis-à-vis d’un système hollywoodien où les actrices noires sont systématiquement doublement discriminées.

Wep, “representation matters” !

Hollywood, We Are Watching What You Do to Lupita Nyong’o. And What She Does to You.

Lupita !

lupita-nyongo:

Lupita Nyong’o’s Speech at the ESSENCE Black Women In Hollywood Luncheon

Le super discours de l’actrice kenyane Lupita Nyong’o (favorite pour l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour le film 12 Years of Slave) sur la beauté, la couleur de peau, le racisme/colorisme, l’aliénation et l’estime de soi, lors de la soirée “Black Women in Hollywood” organisée le 27 février par le magazine féminin Essence où elle a reçu le prix du meilleur espoir.

Lire ici et ci-après le texte dans son intégralité en anglais; et ici la traduction en français (merci Chacha).

Lire la suite