Dépasser le cartel, construire une autre gauche

Le Front de gauche a vécu. S’il a permis de poser les bases d’une politique de gauche alternative, il a échoué à représenter cette alternative, non seulement aux yeux d’une majorité de la population, des millions d’électeur-trice-s qui avaient pourtant voté pour son candidat en 2012, mais aussi parmi les franges les plus organisées, militant-e-s des partis, syndicats, associations et autres mouvements, anciens et nouveau, du peuple de gauche dans toute sa richesse et sa diversité.

Toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent toujours dans l’objectif stratégique qu’il s’était fixé (contester l’hégémonie à gauche du PS social-libéralisé et devenir majoritaire à gauche et dans le pays), dans ses grandes lignes stratégiques et programmatique (unité, autonomie, mobilisation citoyenne), ont aujourd’hui la responsabilité de construire autrement, sur de nouvelles bases, une autre gauche.

Une gauche véritablement antiraciste et solidaire, qui s’adresse sans sectarisme à tous les courants, mouvements et réseaux qui (se) mobilisent aujourd’hui contre les discriminations, pour l’égalité des droits et la justice pour tou-te-s, pour mener ensemble de grande campagnes populaires contre la déchéance de nationalité, la répression des migrant-e-s, le contrôle au faciès et les violences policières…Une gauche activement anti-guerre et internationaliste, capable d’opposer aux stratégies impérialiste de son propre Etat une politique de paix et de justice. Une gauche profondément démocratique qui dépasse le cartel organisationnel pour systématiquement donner la parole et le pouvoir aux citoyen-ne-s et aux militant-e-s.

Cette autre gauche est nécessaire et possible. Mais elle ne se construira pas en reprenant les mêmes mécanos politiques fabriqués par en haut qui nous ont menés à l’échec. Elle se reconstruira dans les fronts de lutte unitaires (contre la guerre, l’austérité, l’état d’urgence démocratique et climatique, l’islamophobie et la xénophobie…), les collectifs locaux de résistance, les mouvements alternatifs qui inventent chaque jour la gauche de demain. Et elle devra converger dans lors des échéances électorales, en premier lieu celles de 2017, non pas à l’issue d’interminables tractations d’appareils, mais à l’initiative d’une grande mobilisation citoyenne qui déterminera le contenu et la représentation d’un projet politique en construction permanente et à vocation majoritaire.

C’est ici et maintenant que tout commence.

Rassemblement pour une alternative à l’austérité, Lyon, 15 novembre 2014

J’y suis intervenue pour le mouvement Ensemble ! au côté notamment de Corinne Morel-Darleux, conseillière régionale PG – Front de gauche et militante écologiste.

C’était un rassemblement relativement modeste, même si au niveau national ce sont plusieurs milliers de personnes qui se sont mobilisées ce jour là sur le sujet. Si, comme je le souligne dans mon intervention, l’unité réalisée est à saluer, elle arrive un peu tard à mon avis (et pour être plus précise, je dirais même qu’on a perdu deux ans, depuis la première grande manif à l’initiative du Front de gauche en septembre 2012). Et surtout il faut désormais franchir un pas qualitatif significatif, faire “fleurir nos alternatives” comme le dit si joliment Corinne dans son intervention. Manifester tous les 6/9 mois “tou-te-s ensemble” ne suffit plus. Il faut proposer, ensemble, des politiques alternatives, et les défendre, ensemble, dans la rue…et dans les urnes.

« Antiracisme, multiculturalisme… : quelles stratégie de la gauche d’alternative contre les discriminations et pour l’égalité?

Cette année, pas d’estivales citoyennes du Front de gauche…C’est bien dommage tout ça, tout ça. Faudrait pas que ça devienne une habitude, hein, le Front de gauche? Bon, en attendant, de quoi préparer les débats de la rentrée de septembre, avec ci-dessous, le compte-rendu d’un atelier co-organisé aux estivales il y a pile deux ans avec le camarade Terchi.

Lire la suite

FN, racisme et inconséquences de la gauche (radicale) blanche

Tribune co-signée par le camarade Madjid Messaouedene et ma pomme qui vient d’être publiée sur le site de Médiapart (Le Club), rubrique “Les invités de Médiapart”.

Lire la suite

Fighting austerity and racism to defeat the far-right in France

Ci-dessus, la retranscription (en anglais) de mon intervention introductive au débat “Ukip : The resistible rise of the right” lors du Dangerous Times festival organisé le 31 mai et 1er juin dernier à Londres par l’organisation de la gauche radicale britannique Counterfire.

Vous pouvez également lire ici (en anglais) le compte rendu des débats du week-end « Dangerous Times festival : a celebration of resistance », et consulter ici le live blog des tweets, photos et vidéos des différents débats.

***

Lire la suite

Contre toutes les discriminations, pour l’égalité des droits !

Lire et télécharger le tract en ligne ici.

Lire la suite

Sauvons la poste du Louvre

Lire et télécharger le tract ici.

« Fermons la Poste et ouvrons un hôtel de luxe »

Lire la suite